Lexique Turf, le turf de A à Z

Découvrez le vocabulaire des turfistes pour améliorer vos jeux pmu

Lexique du turf

Les termes qui animent le monde du pmu et des turfistes

Bénéfice Minimum escompté :
Terme utilisé par l'algorithme de la gestion financière. Le bénéfice minimum est fixé en début de partie. Lorsque ce bénéfice est atteint, la partie est gagnante et se clôture. Besoins en fond de roulement : C'est la somme d'argent nécessaire dont il faut disposer pour mener à bien l'exploitation de jeu. Ce terme est utilisé lors de l'application d'un jeu avec ou sans gestion financière. Plus communément appelé "Capital de jeu".
Bilan :
C'est tout simplement le bilan financier qu'accuse une partie.
Chevaux faisant écurie :
Faire écurie se dit de deux chevaux ou plus qui, dans une même course appartiennent au même propriétaire ou à un propriétaire et à son entraineur. Quand des chevaux font écuries et que l'un deux gagne, les parieurs qui ont misé sur l'un ou l'autre au jeu simple gagnant perçoivent le même gain. En revanche, le rapport placé n'est payé que si le cheval à lui-même terminé dans les trois permiers.
Coefficient de rentabilité :
Une bonne méthode de jeu est généralement constituée d'une sélection des coups à jouer et d'une gestion financière. Pour exprimer la puissance de la sélection des coups à jouer, on parle souvent de rendement à masse égale. Cependant cet indice correspond bien à sa désignation, il nous donne un rendement exprimé en % pour un jeu à masse égale. Si dans votre méthode de jeu, vous utilisez une gestion financière, le rendement à masse ne suffit plus pour juger de la puissance de votre jeu. En effet, dans bien des cas, une bonne sélection stable à 95 % de rendement à masse égale rapportera souvent beaucoup plus d'argent qu'une sélection instable à 120 %. Parce qu'avec une gestion financière, ce qui compte c'est la stabilité. Pour calculer le coefficient financier, c'est très simple. En fait, c'est la somme des bénéfices nets obtenus pour un capital de jeu donné dans un certain laps de temps. Pour connaître la valeur du coefficient de rentabilité, il faut donc diviser les bénéfices nets obtenus au terme de l'application par le capital de jeu et le tout multiplié par cent.
Ecart Direct ou Maximum en pertes :
L'écart maximum en pertes est le nombre maximum de coups perdants consécutifs. Attention cependant à ne pas comptabiliser les coups nuls (non partants), car ceux-ci ne sont jamais considérés comme des coups joués.
Découvert maximum :
Le découvert est la somme d'argent que nous avons dû sortir de notre poche pour mener à bien notre sélection de jeu. La connaissance de cette valeur nous permet d'estimer le capital minimum nécessaire pour jouer la sélection: Exemple : en bénéfice escompté c'est à dire avec un objectif de gain déterminé. Pour gagner 100 euros jour en commencant une partie en 2 chevaux avec des cotes moyennes de 5/1, puis à la 5 ème course si perte en 3 chevaux. A la huitième course il vous faudrait un capital "moyen" de 42 000 euros. Imaginez si à la huitième le cheval ne rentre pas "c'est la faillite" .Alors avant de jouer à ce type de jeu "dit professionnel" faites vos calculs. Fréquence de gain : La fréquence de gain est une autre forme d'estimation de l'importance entre les coups gagnants et les coup joués. En fait, la fréquence de gain et le pourcentage de réussite divisé par 100. Si la fréquence de gain est égale à 0.50, cela signifie que, sur 100 coups joués, on recontre une moyenne de 50 coups gagnants.
Gestion financière :
Au turf, il existe deux manières financières de jouer. La première est de jouer à masse égale c'est à dire toujours la même mise. La deuxième est de jouer avec une gestion financière. Une gestion financière est un algorithme qui permet d'annihiler les écarts financiers durant une "partie". Grâce à une formule mathématique, les mises sont calculées afin que même si la permanence est déficitaire à masse égale, le jeu permet tout de même de dégager un bénéfice et ceci quelque soit la répartition des coups gagnants Enjeu Moyen : L'enjeu moyen est le nombre de paris (ou tickets unitaires) que vous jouez dans une course. Jeu a masse égale : "Jouer à masse égale" signifie tout simplement que tous les coups sont joués à la même mise, c'est à dire sans aucune gestion financière. Pourcentage de réussite : Concrètement un pourcentage de réussite de 15 % signifie que, sur 100 coups joués vous rencontrez, en moyenne, 15 coups gagnants. Rapport moyen : Exemple un rapport moyen de 4.30 € signifie que chaque coup gagnant rapporte en moyenne 4.30 € pour 1 € de mise. Rendement à masse égale : Le rendement se concrétise par le rapport entre les gains et les enjeux, exprimé en pourcentage. Exemple, si au terme de 50 coups joués on a misé 3600 € et on a touché 4150 € , le rendement sera de (4150 x 100) / 3600 = 115.27 % (et le bénéfice sera donc de 15.27 %).

Départ de la prochaine course pmu à dortmund [allemagne] dans 10 mn ►     |    Courses pmu demain ►    |    Résultats pmu hier ► Abonnez-vous »